Chronique de Avril : ORACLE OU TIRAGE DE CARTES, A QUOI ÇA SERT ?

Enfant, j’étais fascinée lorsqu’une amie de la famille venait le dimanche après-midi avec son jeu de cartes et elle tirait les cartes. Les femmes se réunissaient entre elles et elles posaient des questions aux cartes. Je me souviens des mots chuchotés et des secrets, des questions profondes et des réponses mystérieuses.

J’aimais particulièrement ces ambiances car il se passait quelque chose de captivant que je ne comprenais pas. J’avais envie de comprendre et d’apprendre.

Puis, après les cartes simples et les tarots, j’ai aussi découvert d’autres cartes de tirage, toutes plus belles les une que les autres.

Les cartes des animaux totem que je continue à tirer régulièrement et d’autres jeux, de fidèles compagnons qui m’émerveillent.

Il existe tout d’abord une attirance vers certaines cartes, certains jeux de divination comme les coquillages ou les runes, ou d’autres support de divination. Ces outils sont vieux comme le monde, c’est-à-dire que de tout temps, les êtres humains ont cherché à en savoir plus. 

Plus que ce qui est là, plus que ce qui se voit, plus sur le futur.

Comment se servir d’un jeu de cartes d’oracle :

1. Se centrer en rester immobile, en respirant profondément et en faisant le vide à l’intérieur de soi afin d’apaiser le mouvement et le tumulte intérieur.

2. Laisser venir à la conscience une préoccupation, une question, un domaine de notre vie.

3. Clarifier la préoccupation ou la question en la formulant sous la forme de plusieurs phrases et résumer la à une affirmation positive.

exemple : 

je me demande si nous n’allons pas avoir des conflits au bureau sur le nouveau projet que nous venons de créer. 

La version simplifiée et positive : 

nous travaillons harmonieusement et avec succès sur la réalisation du nouveau projet.

4. Je choisis parmi mes cartes d’oracles, celles que j’ai envie d’utiliser.

Je prends mes cartes en répétant, comme un mantra ma version simplifiée et positive et je mélange les cartes pendant plusieurs minutes pour atteindre un état de silence intérieur. Une fois que tout est silencieux, je fais mon tirage.

5. Suivant mon tirage, pour ma part, souvent je ne tire qu’une carte, je l’observe, je note ce qui me saute aux yeux et ce que je pense ou ce que je ressens. Je garde la carte en face de moi et je lis éventuellement la signification ou le message de la carte.

6. Je laisse la carte bien visible sur ma table de travail, pendant plusieurs jours afin que l’énergie de la carte puisse infuser dans le domaine auquel correspond mon affirmation.

7. J’observe plus attentivement tous les échanges, changements, mouvements ou actions dans le domaine auquel correspond mon affirmation.

8. Au bout d’un certain temps, lorsque j’ai la sensation que la réalisation est en cours dans la réalité concrête de ma vie, je remercie et je range cette carte.

Il existe autant de types de tirages que de types de cartes, je vous invite à trouver ce qui vous convient le mieux.

Et comme, j’aime beaucoup les oracles autant sous forme papier que numériques, je viens d’en créer un en collaboration avec une amie graphiste de talent. Nous avons oeuvré pendant plus de deux ans et demi, pour arriver au produit fini. J’ai canalisé le concept et les textes que j’ai proposés à mon amie graphiste (Isabelle Royer), elle a réalisé les 46 cartes et le livret. Puis comme nous ne voulions pas que notre création soit modifiée ou dénaturée, une société d’édition a vu le jour, afin d’éditer ce premier “bébé”. 

Cet oracle est un jeu de 46 cartes originales avec un livret d’explications dans un sac kraft noir. 

Il se nomme l’Oracle des Anciens et vous propose 46 rencontres pour trouver ou retrouver votre énergie, votre confiance en vous, votre force, votre capacité de créer et de vous réaliser, de dépasser vos peurs, d’être une personne puissante capable de réaliser ses rêves.